Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profession Sourcing

  • : PROFESSION SOURCING
  • : Depuis bientôt 8 ans, je réalise pour le compte de centaines d'entreprises françaises des missions de sourcing en Chine. Ce blog a pour vocation à vous faire partager mon analyse et mon expérience. J'espère ainsi vous aider à vous familiariser avec le sourcing en Asie, et, plus particulièrement, en Chine. Parce qu'un importateur averti en vaut deux...
  • Contact

Auteur : Yen Tchéou

Directrice de Asia Expert Solutions
www.asiexpert.com

Rechercher Dans Ce Blog :

9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 19:59

 

aesDe plus en plus d’entreprises cherchent à délocaliser leurs centres de production au sein de pays « low-cost », afin d’améliorer les bénéfices futurs mais surtout leur productivité. Ce n’est pas un phénomène qui touche uniquement les grosses entreprises, à présent même les petites sociétés du monde entier commencent à s’impliquer dans cette tendance de globalisation.

Une question se pose alors : faut-il ou non travailler avec une société de sourcing, ou directement s’adresser aux usines pour acheter de la marchandise à l’étranger ? Pour répondre à cette problématique, il est important pour une entreprise de prendre en considération différents éléments tels que :
- Le coût
- Le contrôle de la qualité
- Le management de la logistique

Le Coût :

L’un des premiers soucis des entreprises est que le poids des dépenses joue un rôle majeur lors des prises de décisions. Lorsqu’on hésite entre faire appel à une société de sourcing et directement aller vers les fournisseurs, on pense tout d’abord que contacter soi-même les fabricants nous permettra d’économiser une non négligeable somme d’argent, correspondant aux honoraires des services fournis par une société de sourcing.

Cependant, d’un autre côté, si une compagnie n’est pas disposée à faire appel à ces services, elle se doit tout de même d’investir un certain capital dans d’autres secteurs afin d’assurer le bon déroulement de ses achats. Cela peut inclure des facteurs tels que le contrôle de la qualité, la logistique et la garantie de la fiabilité du transport (à savoir que la production rejoigne bien sa destination finale).

Le contrôle de la qualité :

L’un des plus importants facteurs lorsque l’on achète de la marchandise en s’adressant directement aux usines étrangères, est le contrôle qualité. En effet, cela peut être un bon moyen pour certifier que le stock produit est bien en adéquation avec les normes de l’entreprise acheteuse. C’est une solution tout à fait envisageable lorsqu’une compagnie commence seulement à s’élargir et à faire produire au sein de pays low cost, ou lorsque l’on travaille avec des fournisseurs que l’on ne connaît pas. Une société prête à investir dans des contrôles de qualité réalisés par des professionnels n’a rien à perdre. Cependant, trouver un spécialiste qualifié dans ce type de tests, localisé aux alentours de la manufacture choisie, s’avère être une recherche difficile. Ceci est généralement une possibilité plus en correspondance aux potentialités des grandes entreprises ; cela dit, les petites sociétés ne sont pas pour autant exclues de ce système, elles peuvent de leur côté faire appel aux sociétés de sourcing qui les aident à assurer la qualité des produits à acheter.

Sans expérience et sans des contrôles de qualité effectués par un spécialiste, le produit final acheté auprès d’une usine étrangère, peut ne pas répondre à vos attentes, besoins et demandes.

Logistique :

Une fois la qualité du produit assurée, suit une autre étape très importante dans l’acquisition d’une marchandise créée à l’étranger, à savoir : le transport. Il s’agit alors de trouver la livraison la plus adéquate au produit, s’opérant du fournisseur jusqu’à l’acheteur. Cela peut vraiment être difficile si l’ouvrage est soumis au passage des douanes, comme c’est le cas pour la plupart des productions réalisées au sein de pays low-cost.

On doit bien avouer qu’une entreprise est obligée de faire face à beaucoup de difficultés incluant aussi les quotas de production soumis par le gouvernement, les réglementations de sécurité  interdisant l’entrée de certains produits dans un pays, l’obligation de fournir des certificats attestant de la qualité ou de la valeur de la marchandise et nombre d’autres régulations.

Les sociétés de sourcing peuvent aider à résoudre ces contraintes en assistant les entreprises à remplir tous types de documents administratifs et à louer une entreprise de transport digne de confiance, livrant la production jusqu’à la destination finale, sans délais d’attente ou perte de marchandise.

Même s’il est vrai que les sociétés de sourcing demandent un coût additionnel pour l’utilisation de leurs services, si une entreprise n’est pas prête à investir des ressources importantes dans un pays étrangers pour surveiller et contrôler ses productions délocalisées, les sociétés de sourcing représentent une meilleure solution et aident à protéger les intérêts de l’acheteur.


 

Cet article est issu du blog de gcb sourcing. L'auteur de l'article est Alexander Grimmes, traduit en français par Elodie Sellier. Lire l'article original ici


 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires