Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profession Sourcing

  • : PROFESSION SOURCING
  • : Depuis bientôt 8 ans, je réalise pour le compte de centaines d'entreprises françaises des missions de sourcing en Chine. Ce blog a pour vocation à vous faire partager mon analyse et mon expérience. J'espère ainsi vous aider à vous familiariser avec le sourcing en Asie, et, plus particulièrement, en Chine. Parce qu'un importateur averti en vaut deux...
  • Contact

Auteur : Yen Tchéou

Directrice de Asia Expert Solutions
www.asiexpert.com

Rechercher Dans Ce Blog :

16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 19:24

 

RAPEX.jpgLe système d’alerte RAPEX consiste en un réseau d’échange d’informations entre chaque pays membres de l’UE qui permet de signaler rapidement un produit dangereux et de prendre les mesures nécessaires dans toute l’union européenne.

 

Cette mesure permet d’alerter rapidement les consommateurs en cas de produit présentant un danger. L’union européenne (UE) a mis en place un système d’alerte qui couvre l’ensemble des produits, à l’exception de l’alimentation, des produits pharmaceutiques et des appareils médicaux qui bénéficient de systèmes d’alerte spécifiques.


Le fonctionnement du système RAPEX

En France, lorsqu’un produit (par exemple un jouet ou un article de puériculture) se révèle être dangereux pour le consommateur, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) prend les mesures adéquates pour éliminer tout danger. Cela peut consister en un retrait du marché du produit concerné, un rappel du produit ou la publication d’avertissements produits.

Les résultats 2011

D’après les statistiques communiqués par la communauté européenne, deux tiers des produits pointés du doigts concernent le textile et l’habillement (423 notifications) , les jouets (324 notifications), les véhicules motorisés (171 notifications) et les appareils électriques (153 notifications).

Les risques rencontrés sont les blessures (481 notifications par exemple concernant un jouet trop pointu), les produits chimiques dangereux (347 notifications), les strangulations (275 notifications), les choques (224 notifications, par exemple les pièces détachées d’un jouet qui se détache suite à un coup)

Provenance des alertes

Le rapport indique que la plupart des produits dangereux notifié par le système RAPEX vient de pays en dehors de l’Union Européenne, notamment de Chine (839 notifications soit 54%). Bien que ce chiffre soit relativement élevé, c’est un chiffre en baisse par rapport à 2010 (58%).

La plus grande difficulté qui reste à résoudre concerne la traçabilité vis-à-vis de la Chine : 24% des  cas notifiés par le RAPEX ne permettent pas de remonter à la source de l’usine responsable et par conséquent ceci ne permet pas de prendre les mesures restrictives adéquates.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ivory 07/08/2012 13:38

Pour assurer une protection élevée et uniforme de la santé et la sécurité des consommateurs...
Stéphanie