Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profession Sourcing

  • : PROFESSION SOURCING
  • : Depuis bientôt 8 ans, je réalise pour le compte de centaines d'entreprises françaises des missions de sourcing en Chine. Ce blog a pour vocation à vous faire partager mon analyse et mon expérience. J'espère ainsi vous aider à vous familiariser avec le sourcing en Asie, et, plus particulièrement, en Chine. Parce qu'un importateur averti en vaut deux...
  • Contact

Auteur : Yen Tchéou

Directrice de Asia Expert Solutions
www.asiexpert.com

Rechercher Dans Ce Blog :

20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 00:36

Afin de s'assurer de la bonne conformité des produits fabriqués par rapport à votre cahier des charges, il est conseillé de procéder à une inspection avant que les produits quittent l'usine. C'est ce que les sociétés d'inspections appellent le PSI (pre-shipment inspection ou en français inspection avant expédition).

 

Afin que les inspecteurs travaillent le plus sérieusement possible, vous devez au préalable remplir un questionnaire afin de donner un maximum d'informations concernant votre produit :

- spécifications détaillées du produit (couleurs et finitions, dimensions et poids, détail du marquage et des étiquettes, emballage et colisage, messages mis sur les cartons et palettes, critères de contrôle qualité)

- les tests et instructions à effectuer

- les défauts à repérer et à noter suivant leur niveau d'endommagement (critique, majeur, mineur)

 

Certaines sociétés vous aideront à remplir ce questionnaire et vous soumettront leur proposition par email, d'autres vous obligeront à tout faire en ligne en remplissant un formulaire en anglais. Dans ce cas, n'hésitez pas à les appeler et à leur demander de changer les informations qui ne vous semblent pas cohérentes (ou impossible à changer via le formulaire).

 

N'oubliez pas d'envoyer un échantillon avant l'inspection : l'inspecteur pourra plus facilement vérifier si l'échantillon que vous aviez commandé est identique aux produits finis.

 

Pour la date d'inspection, je conseillerais de la faire en milieu de production. Cela permet de rectifier le tir quand il est encore temps, quitte à refaire une seconde inspection avant expédition si les produits ne sont pas conformes et faire payer au fabricant la seconde inspection.

 

Dans tous les cas, sachez que l'inspecteur ne fait que suivre les instructions que vous lui avez dictées. Un rapport peut donc être "failed" si vos critères de qualité étaient trop contraignants. Les rapports sont souvent binaires et apte ou pas apte, c'est à vous de décider après interprétation des résultats et au vu des photos prises.

 

Pour les inspections de produits où la nuance est importante et où la qualité n'est pas standardisée, rien ne remplacera une visite d'usine par un membre de votre bureau d'achat.

Partager cet article

Repost 0

commentaires