Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profession Sourcing

  • : PROFESSION SOURCING
  • : Depuis bientôt 8 ans, je réalise pour le compte de centaines d'entreprises françaises des missions de sourcing en Chine. Ce blog a pour vocation à vous faire partager mon analyse et mon expérience. J'espère ainsi vous aider à vous familiariser avec le sourcing en Asie, et, plus particulièrement, en Chine. Parce qu'un importateur averti en vaut deux...
  • Contact

Auteur : Yen Tchéou

Directrice de Asia Expert Solutions
www.asiexpert.com

Rechercher Dans Ce Blog :

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 19:38

hongkongL'héritage britannique

 

Ca serait facile de relever ce qu'un touriste lambda pourrait observer en passant un ou deux jours à Hongkong : les prises électriques (tellement encombrantes), le système métrique (peuvent pas faire comme tout le monde ??), la conduite à gauche, le bilinguisme de tout document public (ça c'est bien !), le nouvel aéroport (spacieux et pratique), les jours fériés (ils les cumulent avec les jours fériés chinois ces veinards), les prénoms occidentaux alloués à côté du prénom chinois (ça commence très jeune : tous les enfants ont un prénom occidental dès la maternelle), le métro hongkongais (impeccable de propreté), l'anglicisme utilisé à tout bout de champs dans pratiquement dans une phrase sur deux.

Ca peut donner par exemple en français, "tu as reçu le mail de Mister Cheng ? Attends, je vais check. Oh my god, il est déjà 11h !! Je vais rater mon appointment si je ne prends pas le MTR (metro) now, j'ai un lunch avec le marketing director de la ABC company pour parler des résultats des sales du quarter dernier. Je suis tellement happy et excited à l'idée de signer le contract  ! Je vais me prendre un lemon thé pour me calmer et je vais call un taxi, c'est plus sûr."

 

Pourtant, il reste des habitudes quelques peu suprenantes. La correspondance par email par exemple. On a beau avoir eu un entretien en cantonais, il n'empêche que les échanges d'emails sont en anglais (chouette !!!). De même les annonces de recrutement : l'annonce, la lettre de candidature ainsi que le CV sont écrits en anglais même lorsque le candidat a un niveau moyen voire nullissime (et j'en ai vu des nuls... je dis pas que mon niveau est bon mais quand même...).

 

Et puis y a aussi du bon. Le charity business par exemple. Pour bien le voir, il suffit de prendre le métro un samedi matin. C'est inmanquable.

Petits ou grands, on les voit arriver de loin avec leur tirelire. C'est un vrai parcours du combattant pour arriver sur les quais sans se faire pincer.

"A votre bon coeur, M'sieurs dames, c'est pour la bonne cause". Alors on donne parce qu'on en a marre de jouer au gymkhana et pour vous remercier, on vous affuble d'une étiquette collé sur le polo Lacoste au niveau du crocodile. Surtout n'enlevez pas ce signe de reconnaissance : ça vous fait entrer dans la communauté des intouchables... jusqu'au week end prochain.

Ce soir, j'ai fait une bonne action. Pour assaisonner ma salade, j'ai acheté la vinaigrette "Paul Newman". C'est comme si j'avais donné deux fois cette semaine : sur l'étiquette, il est marqué que tous les bénéfices de la vente sont reversés à des associations caritatives...

 

Yen

Partager cet article

Repost 0

commentaires