Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profession Sourcing

  • : PROFESSION SOURCING
  • : Depuis bientôt 8 ans, je réalise pour le compte de centaines d'entreprises françaises des missions de sourcing en Chine. Ce blog a pour vocation à vous faire partager mon analyse et mon expérience. J'espère ainsi vous aider à vous familiariser avec le sourcing en Asie, et, plus particulièrement, en Chine. Parce qu'un importateur averti en vaut deux...
  • Contact

Auteur : Yen Tchéou

Directrice de Asia Expert Solutions
www.asiexpert.com

Rechercher Dans Ce Blog :

18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 14:23

Chers Revendeurs,

En tant que professionnels de la communication, vous recevez beaucoup de demandes "urgentes" de la part de vos clients, et avez souvent tendance à tout promettre...en négligeant parfois les règles les plus élémentaires de l'importation ! 
Aussi, sachez qu'un produit est soumis à des contraintes de fabrication et, la plupart du temps, à une règlementation spéciale et des obligations légales.


Il est par exemple impensable de demander en Chine des briquets ou des réfrigérateurs à livrer sous une semaine : ce sont des produits classés "dangereux" et aucun affréteur aérien n'acceptera cette importation. Autre exemple : si vous commandez des magnets sans un emballage spécial, le produit, de nature électromagnétique, sera interdit de voyage.


Voici donc quelques règles à respecter pour que votre importation se passe au mieux :


1- Votre demande de prix
Votre demande de prix n'aura de sens que si vous l'accompagnez des précisions suivantes : la quantité souhaitée, le nombre de couleurs du marquage et ses dimensions ainsi que les délais dans lesquels vous souhaitez recevoir vos produits.
De surcroit, si vous nous précisez pour quel événement précis le produit doit être livré, vous nous aiderez à prévoir à l'avance le bon colisage à respecter et les délais à ne pas dépasser.

2- Votre commande

Signer le bon de commande ne suffit pas pour lancer votre commande ; l'importateur n'est pas votre banquier. Même si l'usage en France est de régler à 30 jours voire 60 jours, l'usage en Chine est de payer un acompte à la commande et le solde quand la marchandise est prête à l'usine.

3- Votre marquage
Afin que le marquage soit impeccable, le fabricant chinois vous demandera 9 fois sur 10 un fichier vectorisé sous Abobe Illustrator (AI), le tout accompagné des références pantones.
Au pire, vous pouvez lui fournir un fichier PDF avec une résolution de 300 dpi. Mais par pitié, n'envoyez pas de fichiers jpg…

4- Votre BAT
Les frais techniques ne sont pas gratuits. Il est par ailleurs essentiel de confirmer numériquement le BAT avant sa fabrication. Ne considérerez pas l'importateur comme étant un fabricant de prototypes. Si vous voulez faire une simulation de produit parce que vous n'êtes pas sûr de vous, je vous conseille de le faire en France.
Un BAT en Chine prend du temps (compter une semaine, à laquelle il convient d'ajouter le temps d'expédition en France, soit environ 10 jours) et est souvent facturé cher. Mais il est remboursé s'il est suivi d'une commande.
  

5- L'expédition et la livraison de votre marchandise
A ce niveau là, une relation de confiance doit s'établir entre l'importeur et le revendeur pour une optimisation des frais de transport.
- Lorsqu'une marchandise est envoyée par bateau, le transitaire peut vous aider à cacher le nom du fabricant ou de l'exportateur. Du coup, la marchandise arrive chez le client final avec sur le coli uniquement le bon de livraison accolé.
- Lorsque la marchandise est envoyée par transporteur express, la facture doit obligatoirement accompagner tous les colis. Aussi, pour que le client final ne connaisse pas le prix d'achat, la marchandise doit être envoyée chez le revendeur afin que la confidentialité du prix et de l'expéditeur soit respectée.

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires